Phorajeunissement

Le photorajeunissement

Le photorajeunissement est une technique utilisant la lumière pulsée (IPL) et certains lasers, permettant de donner un aspect plus jeune à la peau du visage, du cou, du décolleté et des mains.

Méthode de rajeunissement cutané cou et visage

On utilise surtout la lumière intense pulsée (IPL), mais aussi certains lasers non ablatifs. Il y a trois effets principaux : l’atténuation des taches brunes solaires, mais aussi des taches rouges et des petits vaisseaux et enfin, l’amélioration de la texture de la peau (plus épaisse, plus tonique, et plus lisse).

Quelles indications?
L’aspect général d’une peau qui commence à vieillir est avant tout lié aux effets néfastes et cumulés des expositions solaires répétées. Les rayons UV dénaturent les composantes de la peau, notamment le collagène et l’élastine. La peau perd de son épaisseur, de sa fermeté et de son élasticité. Depuis quelques années, les signes du vieillissement surviennent chez des personnes de plus en plus jeunes (culture du soleil, pollution, etc.) et chez les patientes un peu plus âgées ayant vraiment abusé du soleil.

Ces signes sont plus prononcés :

  • Altérations de type 1 : rougeurs, hyperpigmentation, lentigines, teint brouillé
  • Altérations de type 2 : pores dilatés, perte d’élasticité, aspect rugueux de la peau, ridules

Déroulement des séances de lumière intense pulsée et lasers
Plusieurs séances sont nécessaires. Elles vont permettre la stimulation progressive du collagène naturel, laissant l’épiderme intact et la reprise des activités habituelles immédiatement après la séance, sans précautions supplémentaires.
Les différents lasers et lumières concernés sont utilisés alternativement d’une séance à l’autre et l’ordre de leur utilisation se fait en fonction de l’aspect de la peau et du type et de la profondeur des lésions.
En traversant l’épiderme sans l’endommager, ils créent une chaleur dans le derme agissant sur trois cibles particulièrement intéressantes pour le rajeunissement cutané :

  • Les microvaisseaux capillaires, pour atténuer les rougeurs et taches rouges.
  • Les pigments, pour effacer les taches brunes.
  • Les fibroblastes, cellules fabricant du nouveau collagène naturel et le collagène lui-même en favorisant sa contraction.

Les nouveaux lasers et la lumière pulsée permettent d’améliorer la peau sans abrasion. La surface de la peau n’est pas lésée, il n’y a donc pas de suites invalidantes avec pansement, suintements, etc. Ce processus peut être entrepris aussi bien préventivement, dès l’apparition des ridules que sur des rides établies. Les lasers non ablatifs dits « de remodelage cutané » visent à stimuler la production de collagène et aussi à contracter le collagène existant grâce à la chaleur générée. L’effet sur la peau est alors tenseur et raffermissant.

Lumière pulsée : les résultats
Les premiers résultats sont constatés après quelques semaines avec une amélioration de l’aspect de la peau. L’effet rajeunissant est naturel, la peau prend un nouvel éclat.
Les rougeurs s’éclaircissent, les taches brunes pigmentaires s’effacent rapidement. La peau prend un aspect plus lisse et plus éclatant, comme rajeuni. Le grain de peau rugueux se lisse notablement. Les rides importantes ne sont pas traitées par ce type de soin, mais les très fines ridules et aspects fripés de la peau peuvent s’en trouver améliorés.

Entretien
Les résultats obtenus sont durables, surtout si l’on prend soin de sa peau (protection UV, hydratation, etc.). Il est bon de renouveler une séance tous les six à douze mois.

Inconvénients du photorajeunissement
Des rougeurs pendant quelques heures. Les taches brunes peuvent rester plus foncées après la première séance, pendant quelques jours.

Quels risques avec les lumières pulsées (IPL)?
Il y a peu de risques lors de tels traitements à l’utilisation des appareils. Toutefois, les énergies utilisées sont fortes et une brûlure est toujours possible si l’appareil est mal réglé. Il faut éviter le bronzage pendant ce traitement.

Contactez-nous pour prendre votre rendez-vous.